SPONG : micro serviette d'effort

Auteur  
# 14/07/2014 à 12:15 eric92
Vive l’été !

Oui vive l’été, les coureurs que nous sommes préfèrent l’été !
Il est bien plus agréable de courir et de se motiver l’été plus tôt qu’en plein mois de décembre où le froid, l’humidité et la nuit tombe vite.
Oui il est plus facile de courir sous le soleil ! Mais jusqu’à un certain point me direz vous !
Certes il faut respecter quelques consignes de sécurité lorsque l’on court pour forte chaleur.
Evitons les heures les plus chaudes, hydratons nous, bien choisir ces vêtements etc…
Malgré cela vous êtes surement comme moi : quand il fait chaud … je transpire !
Jusqu’à là pas de révélation ! Mais il est fort désagréable de voir couler la sueur dans les yeux.
Je porte les lentilles mais c’est la même chose avec ou sans lunettes, la sueur à tendance à « piquer », « bruler » les yeux quand elle coule dedans.
Alors pour éviter cela il y a la fameux manche droite du tee shirt pour les droitiers et la manche gauche pour les gauchers ! Pas très élégant mais relativement efficace… à condition d’avoir des manches ! Oui l’été si l’on court en débardeur et bien cette technique est non utilisable !
Il y a la casquette qui retient jusqu’à un certain taux la sueur. Mais quand elle est imbibée cela coule de nouveau dans nos pauvres petits yeux.
Il existe bien la technique du bandeau élastique en éponge autour de la tête. Personnellement je ne suis pas fan des années 70-80, donc ce bandeau ….. je n’y pense pas trop.
Bon après tout cela je ne vois qu’une autre solution : le bas du tee shirt !
Oui vous savez vous aussi vous l’avez fait !
Je prends mon tee shirt et un coup rapide sur le visage ! C’est efficace mais mes abdominaux qui sont très pudiques (tellement qu’ils se cachent derrière mon bidon !!!) n’apprécies pas.

Et bon voila je suis condamné à avoir les yeux qui piquent !
Mais comme dirait la pub : ça c’était avant !
Oui avant que je découvre la SPONG !
C’est qui la Spong ?
Et bien je vais vous racontez cela.
Il s’agit d’un « gadget » à première vue mais comme tous les gadgets il est utile et rapidement on ne peut plus s’en passer ! C’est à ce moment là que vous comprenez que le « simple gadget » est bien plus ! Il devient l’indispensable !!
La Spong devient l’ustensile parfait pour les coureurs, mais pas que (voir en fin d’article).
A ce stade une petite présentation s’impose.
La Spong c’est simple c’est trois éléments :
Une pince, un élastique et une éponge aimantée.
Dans le détail la pince est assez solide et permets d’accrocher la Spong sur son short, sa ceinture parte bidon ou sur la bretelle de son sac à eau.
Elle est en plastique et possède un aimant rond d’un centimètre environ de diamètre qui permet à l’éponge de venir se fixer facilement.
De cette pince part un élastique.
20 cm environ pour l’élastique noir, fin mais qui semble être de très bonne qualité.
Il pourrait ainsi se tendre et se détendre bien longtemps et vous accompagner sur de nombreuses sorties.
Puis enfin arrive la micro serviette en forme d’éponge elle est en microfibre composée de 80 % de polyester et de 20 % de polyamide. Elle n’est pas bien lourde car c’est seulement 15 gr sur la balance ! Elle est aussi aimantée et vient donc se positionner facilement, presque naturellement sur la pince. L’idée d’intégrer un aimant dans cette micro serviette et simplement géniale. C’est simple mais diaboliquement efficace !
Pour l’avoir testé sur plusieurs sorties longues ou plus courtes, par temps très chaud ou moyennement chaud, je peux vous dire que son pouvoir abordant est important.
J’ai accroché cette Spong sur mon short et sur ma ceinture porte bidon et dans les deux cas pas de problème pendant le run.
La Spong reste bien en place !
En résumé les avantages :
Une idée géniale : l’aimant entre la pince et la serviette, le poids (15 gr pour l’éponge), l’efficacité du pouvoir absorbant de la serviette, le système d’attache performant qui reste bien en place, un produit de bonne qualité !
Que du bonheur ?
Oui, presque ….. car personnellement je trouve que l’élastique est un peu court. 5 cm de plus me semblerais être bien, car je ne suis pas très grand et si je positionne la pince sur mon short je sens que je suis en « bout » de course de l’élastique quand je porte la Spong à mon visage.
Autre petit détail qui peut lui aussi être vite corrigé c’est la fixation de l’élastique à la serviette. Elle se fait grâce à une petite étiquette !
J’ai un peu peur de la solidité sur du long terme de cette étiquette ! Car si elle casse et bien c’est fini vous ne pouvez plus utiliser votre Spong.
La solution est simple il faut juste prévoir dés la conception une deuxième étiquette !
Par exemple à l’opposé de la première. Cette étiquette (fixation) de secours permet de rassurer l’utilisateur (mais je me trompe peut être, c’est peut être très solide) et en plus cela permet de mettre autre chose sur l’étiquette (conseil de lavage par exemple).
A ce sujet il est conseillé de laver l’éponge à chaque utilisation, de l’eau savonneuse suffit. On frotte, on rince et on fait sécher ! C’est simple, non ?
Voila donc un très bon produit qui même si peut encore s’améliorer (élastique plus long et deuxième fixation) va certainement comme moi vous convaincre sur son utilité lors de vos runs !

Et puis comme il n’y a pas que la course à pied dans la vie, vous pouvez emporter votre Spong en randonnée, à votre cours de tennis ou de squash, lors de votre séance de musculation ou à la salle de gym sur votre vélo ou sur votre cours de fitness, et pourquoi pas dans la vie de tous les jours : lors de la taille de la haie ou de la pelouse …. Les utilisations sont multiples et n’ont de limites que celles que l’on veut bien ce donner.

Le site : http://www.spong.fr/
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×