RONHILL : Wrist bootel

Auteur  
# 03/05/2014 à 21:34 eric92
WRIST BOOTTEL, ou la bouteille portable de poignet de chez Ronhill

Bon il faut être honnête quand j’ai vu le bidon de chez Ronhill je suis resté septique !

Est-ce vraiment utile ? Cela doit être gênant pour courir ! En plus il est petit, ou vais-je mettre mes grosses mains ? Etc…



Moi qui suis un inconditionnel du porte bidon en ceinture je ne me voyais pas vraiment avec un « truc » dans les mains pour courir !

Mais bon je vais quand même tester histoire de voir et de ne pas « mourir idiot » !

Je sais que certain « adore » !

Le marché doit être porteur car une autre marque « innove » même dans le bidon souple.

Retour à nos moutons ou plutôt à ce bidon à la forme bizarre.

Inspection visuelle, tactile et technique ! Restons objectif et décrivons.

L’espace pour passer la main est assez gros et semble être bien adapté à la morphologie de la main.

La tétine est recouverte d’un capuchon transparent qui semble s’enlever et se remettre facilement.

Est-il utile ? (Je vais vous donner mon avis mais un peu de suspense !!!!)

La capacité est donnée à 270 ml, en « chargeant » le bidon on obtient un 300 ml (mesuré par mes soins). C’est assez peu, donc il faut réfléchir à l’utilisation de ce bidon. Pas question de partir en plein cagnard pour des heures de course juste avec !

Le plastique est assez dur et semble de bonne qualité. Voila un article qui devrait rester longtemps le compagnon du coureur.

Malgré les bons arguments du produit je reste toujours aussi septique !

Il reste donc à le tester pour de vrai.

Un short, un tee shirt et deux chaussures plus tard je teste en grandeur nature.

Je dois bien reconnaître que je suis agréablement surpris !

Déjà je ne rencontre pas de gêne particulière pendant la course avec un bidon dans la main.

Le trou constitué par la forme même du bidon me permet de mettre parfaitement la paume de la main en contact avec la paroi du flacon. Donc il n’est pas nécessaire de « serrer » à outrance le bidon. Il tient tout seul.

Je m’amuse à le passer de main en main et à varier la position de la main sur le bidon : paume bien enfoncé, prise plus sur les phalanges.

Il faut dire que cette dernière prise permet aussi de reposer le pouce sur le bidon de manière naturelle.

Je suis agréablement surpris de cette «bouteille de poignet », jusqu’au moment de l’utilisation !

Et oui puisque le but est de pouvoir boire avec pendant nos entraînements il faut essayer de boire avec !!

Et là grosse déception, l’eau ne s’écoule que très peu, de plus l’avantage du plastique dur devient un inconvénient : pas possible de presser la bouteille pour donner un peu de pression à l’intérieur !

Concrètement je n’arrive pas à boire correctement.

Mince moi qui était passé du scepticisme à l’agréable surprise me voilà maintenant extrêmement déçu !

Mince, mince et re-mince (là je dois avouer que ce n’est pas le mot que j’ai réellement employé !(LoL)) !!!

Cela me dérange franchement que ce bidon ne « marche » pas bien !

Et comme je suis un peu têtu, et/ou que j’aime comprendre les choses, une fois arrivé à la maison je ne prends même pas le temps de retirer mes chaussures, je décortique le bidon.

Un récipient et une tétine ! C’est quand même simple comme système ! Non ?

La réponse est elle aussi très simple ! Le système de la tétine est fiable et marche très bien, c’est juste que comme le produit était neuf il m’a fallu actionner un peu plus la partie mobile de la tétine pour faire couler l’eau correctement. Il fallait « roder la mécanique » ! Le point négatif est donc à oublier !



En conclusion :

Même si ce bidon ne me suivra pas partout il peut être intéressant pour des sorties assez courtes ou pour du travail spécifique comme les fractionnés par exemple (vous partez avec votre bouteille à main pour l’échauffement et au moment de fractionner vous posez le bidon. Ainsi elle vous attend gentiment pour le retour !)

Autres points positifs : sa robustesse, son poids (moins de 50 gr), son système vraiment hermétique lorsque l’on court (rappelez vous du capuchon transparent du début. Est il vraiment indispensable ? Je pense que non !)



Peut être un point négatif : la taille est elle adapter à des mains plus fines que les miennes ? Mesdames à vous de nous dire !



En tout cas un bidon fort sympathique à réserver pour des sorties courtes et/ou avec peu de soleil (petit rappel de la contenance 300 ml).

Il faut aussi noter qu’il existe un bidon plus gros : 500 ml.

Voila je sens que je vais recourir avec pour le travail spécifique, le décrassage après les courses et pour les sorties courtes.
Répondre à ce message